Entête

Bienvenue sur ce blog.
Logiquecologique est un blog dédié à l’écologie dans tous les domaines ou l’on peut la retrouver.
L’écologie, ne doit être rien d’autre qu’un cheminement logique de votre manière de vivre, une logique écologique lors de vos achats, lors de choisir votre mode de consommation

lundi 2 janvier 2012

Wallonie et Bruxelles dopent les primes énergie


Wallonie et Bruxelles dopent les primes énergie

Après la suppression des déductibilités fédérales, les Régions, tant wallonne que bruxelloise, gardent le cap. Mieux : de nouvelles primes verront le jour en 2012.

Depuis la suppression des déductibilités fiscales sur les travaux économiseurs d'énergie, les temps sont plus durs pour ceux qui désirent mieux isoler leur maison ou remplacer leur vieille chaudière par un appareil plus performant. Mais si, à l'exception de l'isolation de la toiture, ces avantages fiscaux fédéraux ont été supprimés par le gouvernement Di Rupo, occasionnant les remous que l'on sait et la grande colère du secteur de la construction qui prédit de nombreuses pertes d'emplois, les Régions n'ont, quant à elles, pas fait une croix sur leur système de primes. Au contraire.
Après Bruxelles qui a augmenté son budget « primes énergie » de 50 % pour 2012 (voir ci-contre), la
Région wallonne a également revu son dispositif. « On consolide, indique le ministre compétent Jean-Marc Nollet (Ecolo), marri de voir la confusion qui s'est installée dans beaucoup d'esprits après l'annonce du fédéral. Les primes régionales ne disparaissent pas ! » En 2012, la Wallonie va donc consacrer un budget de plus de 75 millions d'euros pour octroyer diverses primes pour les travaux économiseurs d'énergie. Ce sera en tout cas l'équivalent des primes de 2011 (76,5 millions), voire davantage. En 2011, plus de 70.000 personnes ont eu accès au dispositif d'encouragement wallon. Comme l'an dernier, le montant de la prime octroyée sera proportionnel aux revenus des ménages. Les revenus les plus bas bénéficieront de primes plus importantes. Par ailleurs, les propriétaires ou locataires qui auront choisi d'utiliser des matériaux naturels bénéficieront de primes majorées.

Un encouragement à faire plus
On retiendra quelques nouveautés pour 2012. La Région introduit cette année des surprimes en cas d'isolation thermique renforcée de la toiture, des murs par l'intérieur et d'isolation thermique des sols par le dessous ou dans la structure du plancher. « Il s'agit d'encourager ceux qui vont au-delà du prescrit, insiste Nollet. Ceux qui mettent une couche d'isolation plus importante pour aller vers la basse ou très basse énergie, voire le passif. » Au final, cela une prime majorée de 3 euros/m2 pour le toit, de 20 euros/m2 pour les murs et de 10 euros/m2 pour les sols.

Une nouvelle prime pour travaux d'isolation thermique des sols réalisés par le demandeur est instaurée : de 5 à 7 euros le mètre carré en fonction des revenus, avec là aussi une surprime pour utilisation de matériaux naturels ou d'isolation particulièrement poussée. Au total, le bonus pourra donc être compris entre 5 et 20 euros le mètre carré. Jusqu'à présent, cette prime n'était accessible qu'à ceux qui recouraient à un entrepreneur agréé. « Mais de plus en plus de gens réalisent ces travaux eux-mêmes », relève Jean-Marc Nollet. Eux aussi auront accès à la prime pour autant qu'ils aient préalablement fait réaliser un audit par la Société wallonne de Crédit social (SWCS).

Enfin la prime pour installation d'une chaudière à condensation au gaz passera de 400 à 450 euros. Et une petite nouvelle fera son apparition dans l'éventail des primes wallonnes : une prime de 1.500 euros pour le raccordement à un réseau de chaleur. Tout le reste du dispositif reste inchangé.

Un espoir que la Région supplée davantage la fin des déductibilités fédérales ? « Un espoir, confirme Nollet. Ce sera difficile mais si des marges existent, je considère qu'il s'agira d'une priorité. Par ailleurs, je plaide pour un transfert le plus rapide possible du budget fédéral vers les Régions. »

En attendant, au printemps prochain, la Région wallonne lancera concrètement l'alliance emploi-environnement. Pour les particuliers, cela consistera en un financement intégral – une partie par des primes, le reste via un prêt vert – de « bouquets de travaux » économiseurs d'énergie.

La liste complète des primes énergie wallonnes 2012 :

Type de travaux
Montant de la prime                    
Surprime

Revenu précaire
Revenu modeste
Revenu moyen

Isolation de la toiture par le demandeur
7 €/ m²
6 €/ m²
5 €/ m²
+3€/m² si isolation naturelle
Isolation de la toiture par l’entrepreneur
14 €/ m²
12 € / m²
10 €/ m²
+3 €/m² si isolation naturelle

+ 3 €/m² si résistance thermique > 4
Isolation des murs par l’intérieur
28 €/ m²
24 € / m²
20 €/ m²
+3 €/m² si isolation naturelle

+20 €/m² si résistance thermique ≥3.5
Isolation des murs par le creux du mur
14 €/ m²
12 € / m²
10 €/ m²
+3 €/ m² si isolation naturelle
Isolation des murs par l’extérieur
42 €/ m²
36 € / m²
30 €/ m²
+3 €/m² si isolation naturelle
Isolation des sols par le dessous par l’entrepreneur
14 €/ m²
12 € / m²
10 €/ m²
+3 €/m² si isolation naturelle

+ 10 €/m² si résistance thermique ≥ 3.5
Isolation des sols par le dessous par le demandeur
7 €/m²
6 €/m²
5 €/m²
+3 €/m² si isolation naturelle

+ 10 €/m² si résistance thermique ≥ 3.5
Isolation des sols sur dalle
35 €/m²
30 €/m²
27 €/m²
+3 €/m² si isolation naturelle
Placement de doubles vitrages
60 €/m²
50 €/m²
45 €/m²
/
Placement de protections solaires
15 €/m2
/
Placement d’un système de ventilation
75% facture (avec un plafond de 1500 €)
/
Installation d’une chaudière à condensation au gaz naturel
450 € au lieu de 400 € (nouveauté 2012)
+ 200 €/m² si audit
Placement d’un chauffe-bain instantané
75 €
/
Installation d’une pompe à chaleur Eau chaude sanitaire
750 €
/
Installation d’une pompe à chaleur chauffage
1,5 €
/
Installation d’une chaudière biomasse
1,75 €
/
Réalisation d’un audit énergétique
60% de la facture (avec un plafond de 360 €)
/
Réalisation d’un audit par thermographie
50 % de la facture (avec un plafond de 200 € pour une maison unifamiliale, 700 € dans les autres cas)
/
Réalisation d’un test d’étanchéité
250 €
/
Raccordement à un réseau de chaleur
1,5 €
/
Création d’une maison neuve
De 1.500 € à 5.000 € selon le niveau de performance énergétique
+ 1.500 € si maison passive
Création d’un appartement neuf
De 500 € à 1.000 € selon le niveau de performance énergétique
+ 500 € si appartement passif

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Merci de vouloir participer a ce blog en postant un commentaire.
Cependant, comme dans la vraie vie, nous aimons savoir a qui nous parlons, merci de ne pas poster en mode "anonyme"

Merci de votre visite

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...